Air De Glisse  
Aéroglisseur
HISTOIRE TECHNIQUE REGLEMENTATION
L'Association
AIR DE GLISSE CONSTRUISEZ ! FICHES TECHNIQUES DOCUMENTS
Préférences


Utilisateurs en ligne

( personne )
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

HISTOIRE - Les aéroglisseurs légers

Historique des Aéroglisseurs légers en France



Cette page présente l’histoire française des aéroglisseurs légers, telle que nous avons pu la reconstituer.
Cet historique ne tient pas compte des modèles développés à partir de 1965 par la SEDAM, puisque même s’il s’agissait d’aéroglisseurs légers, ces modèles étaient surtout des maquettes d’études destinées à la mise au point des futurs Naviplanes.


Ainsi, en France, c’est à Jacques Beaudequin que l’on doit les premiers aéroglisseurs légers.
Dès la fin des années 60, en partenariat avec la société Zodiac, il conçoit une série d’appareils dont les principaux sont le Moïse III et le Skimmercraft. Avec ces appareils naît aussi le Club Français des Aéroglisseurs.


Le prototype du Skimmercraft


Au début des années 70, Jacques Beaudequin, Gabriel Vernier et M. Simon construisent le DSB, appareil bi voire triplaces, dont la description complète paraît en janvier 1973 dans un cahier de la revue « Ingénieurs de l’automobile ».


Le DSB


Cet appareil et le livre de Jacques Beaudequin « Je construis mon aéroglisseur » marquent sans doute le point de départ de l’aéroglisseur de loisirs en France et la naissance de la vocation de nombreux constructeurs passionnés.


Ainsi, le premier rassemblement français a lieu en 1974 sur l’hoverport de Calais. Vingt cinq machines sont présentes, françaises et anglaises. Un autre rassemblement a lieu l’année suivante sur l’hoverport de Boulogne sur Mer.
Plusieurs clubs français voient le jour, bientôt regroupés au sein de la Fédération Française des Clubs d’Aéroglisseurs dont Jacques Baudequin est le premier président.


Premier rassemblement sur l'hoverport de Calais en 1974


L’engouement pour l’aéroglisseur est très fort et en 1979, ce ne sont pas moins de 35 machines qui sont rassemblées à Vernaison, non loin de Lyon. Chacun invente, expérimente, améliore… L’émulation est forte ! Gabriel Vernier et Marc Faure, ancien ingénieur de la SEDAM, diffusent les bases techniques qui permettent à chacun de progresser.


Pour satisfaire la demande d’un nombre croissant d’amateurs, Gabriel Vernier conçoit en 1983 le célèbre SATEN - P20 qui s’illustrera dans de nombreuses courses.
La diffusion des plans de construction de cette machine dans la revue « Système D » en 1986 renforcera encore l’intérêt des amateurs-constructeurs pour l’aéroglisseur.


En 1988, la Fédération Française des Clubs d’Aéroglisseurs regroupe 17 clubs répartis sur tout le territoire, et ce sont entre 30 et 50 machines qui disputent le Championnat de France. Les clubs les plus actifs développent de nouvelles machines, et chaque club a à cœur d’accueillir au mieux ses camarades.


Logo de la Fédération Française des Clubs d'AéroglisseursLogo en couleur de la Fédération Française des Clubs d'Aéroglisseurs


Les pilotes français s’illustrent aussi à l’étranger, puisque Guy Ackerman, concepteur de la série des ADOC, est Champion du Monde (catégorie Formule 3) aux Etats-Unis en 1989.


Guy Ackerman en course sur un Formule France


La plaisance n’est pas en reste, et c’est en 1990 qu’a lieu le premier Raid Rhône organisé par Jean-Claude Delorme et le club Rhône-Alpes Motonautique. Ce raid prouve qu’une machine bien préparée est à même de parcourir chaque jour 100 km dans les conditions difficiles d’un raid…


1er-raid1990-.jpg
Raid Aéroglisseurs sur le Rhône


Mais l’aéroglisseur reste un sport amateur, et le rattachement à la très professionnelle Fédération Française Motonautique imposé par l’Etat au début des années 1990, ainsi que la course à la puissance qui oblige les pilotes à prendre de plus en plus de risques, mettent à mal beaucoup de passionnés qui peinent à rester compétitifs.

tout-les-pilotes-de1990.jpg
Environ 60 pilotes pour la finale en 1990 à Casteljaloux (47)

1992-sotteville-sous-le-val-560
Environ 30 pilotes pour la finale en 1992 à Sotteville-sous-le-val (76)

A partir de 1994, le nombre de pratiquants et de clubs diminue inexorablement.


Le Championnat de France disparaît en 1996, ce qui n’empêche pas quelques clubs de rester très actifs et des pilotes de briller régulièrement dans les compétitions internationales. Ainsi, c’est une française, Anne-Christine Dupont, qui est Championne du Monde en 2004 en Allemagne (catégorie Formule 2).


Anne-Christine Dupont sur la plus haute marche du podium du WHC2004 à Berlin


En 2006, lors des Championnats du Monde organisés sur le Lac du Tolerme dans le Lot, la France remporte les titres en Formule S et Formule 50, tandis qu’une équipe française termine seconde au classement de la toute nouvelle Formule Endurance.


En 2007 pour sa 18ème édition, le Raid Rhône, unique en Europe, rassemble 22 appareils de diverses nationalités, ce qui prouve son succès et sa grande vivacité.


En France aujourd’hui, l’aéroglisseur léger rassemble des intérêts divers : la course bien sûr, mais également la plaisance, la construction, la mécanique, la mise au point des moteurs, des hélices et ventilateurs, le modélisme ou tout simplement l’archivage historique des sujets liés au coussin d’air…


Tous sont utiles et nécessaires, l'essentiel étant que chacun trouve son bonheur dans le domaine qu’il a choisi !




A suivre : les principaux concepteurs / constructeurs français.



react.gifRéactions à cet article


Réaction n°6 

par stephaneFabre le 12/02/2013 @ 16:22

Bonjour à tous,
Ancien pilote d'un BBV1 de 1982 à 1985 sur l'appareil de mon père Jacques Fabre, je profite de ce site pour présenter mes amitiés à tous ceux avec qui j'ai concouru et sympathisé au cours de ces années.
Ce fut une de mes plus belles expériences (merci papa ;) ) et j'avoue que j'en rêve encore...
A tous ceux qui me reconnaitrons, n'hésitez pas à me contacter.
Tous mes voeux pour 2013, depuis l'ile de la Réunion!
Stéphane FABRE. ;)


Réaction n°5 

par NOELJeanPierre le 14/05/2009 @ 20:25

Je suis déçu de ne pas apparaitre dans les constructeurs du premier P20 dont les plans ont était publiés sur SYSTEME D et j'en étais le premier pilote (Champion de FRANCE, et vice-champion d'EUROPE en 1985)

Salut SCAL et BUZZ!!!


Réaction n°4 

par pascall le 29/01/2008 @ 08:10


Les "Anciens" avaient écrit la table des lois du constructeur amateur", ci-après reproduite celle que l'on trouvait à la fin du livre de Jacques Beaudequin
.



La LOI du constructeur d'aéroglisseur

1 Des plans tu établiras
Avant toutes choses complètement

2 Le "coussin d'air" détermineras
En long, en large, en échappement

3 La minijupe étudieras
Forme et texture, précisément

4 La sustentation découlera `
Calcule la puissance largement

5 Stabilité rechercheras
Sur l'eau, le sol et en mouvement

6 Un propulseur découvriras
Si le ciel d'aide … évidemment

7 Sécurité il te faudra
Pour toi et tes environnements

8 Tes dépenses évalueras
En fin de compte en les doublant

9 Tous les concours quémanderas
Qui te viendront … bien chichement

10 De nombreuses heures tu passeras
Bien des sueurs froides tu auras
Mais enfin un jour tu feras
De beaux parcours . . .

TRIOMPHALEMENT


Réaction n°3 

par xavier le 24/10/2007 @ 01:24

En Novembre 1982 

chaque appareil portera un numero de course identique pour toute la saison

angleterre  1 à 199         belgique  400 à 499

france  200 à 299           suede  500 à 599

allaemagne 300 à 399     divers 900 à 999

Les clubs  au 01.01.1988    affilies à la Federation Française des clubs d'aeroglisseurs

* Aero club de l'oise

* Aero-creation

* Aeroglisseurs d'aquitaine

*Aeroglisseurs beauce et sologne

* Aeroglisseurs berry cub

* Aeroglisseur d'ile de france

* Aeroglisseurs d'oc

* Aeroglisseurs paris est

* Aeroglisseurs val de metz

* Aero loire

* Anjou aeroglisseurs

* Atlantique vendee aeroglisseurs

* Club aeroglisseurs houlgatais

* Club aeroglisseurs de touraine

* Greca section aeroglisseurs

* Moto club des abers  section aeroglisseurs

* Picardie aeroglisseurs

* Rhone alpes aeroglisseurs

soit 18 clubs     certains plus actifs que d'autres

info du bulletin "coussin d'air" du 30 Mars 1988 n°15

bonne reception

Xavier

 

 


Réaction n°2 

par pascall le 08/10/2007 @ 21:46

La Chapelle d'Angillon, au lieu des premières rencontre d'aérogliseur.
comme le confirme le billet à lire sur ce blog.


DébutPrécédent [ 1 2 ] SuivantFin
Écrivez-nous !
Recherche




Agenda

Petites Annonces

PetitesAnnonces.gif

Accéder aux petites annonces

PhpMyVisites
^ Haut ^

  Site créé avec GuppY v4.5.14 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL